musique

abw10

Cette page retrace une partie de mon parcours musical; je vous y présente mes instruments et des photos de concert

Depuis la fin des années 70, période où un ami m’a fait découvrir Stanley Clarke, je ne joue plus que sur des basses de la marque Alembic. Je n’en suis pas à ma première. J’en ai eu 4 dans les années 80, c’étaient des modèles qui correspondaient à la Serie I (électronique stéréo). Je ne sais pas si Alembic a changé qqch dans la conception de ses micros, mais je trouve le son actuel encore plus fabuleux.
Avant, entre 70 et 80, j’ai eu plusieurs basses dont Rickenbacker, Fender jazz & precision, fretless & fretted, Ibanez, BC Rich, Kramer, Musicman, Gibson etc. Les Alembic me correspondent totalement, ont un son unique et inégalé. Leur électronique est complexe et les possibilités de sons infinies. La lutherie est unique au monde. A mon avis l’ergonomie est quasi parfaite, elles ont tendance légère à piquer du nez.Le manche est très doux, j’aime sa largeur, et les doigts glissent tous seuls dessus c’est une sensation incroyable, presque charnelle.
Le son ??? Même avec une boîte de conserve vous aurez en 1 seconde LE son. C’est un son précis, surbrillant, clair comme du cristal, le micro près du chevalet donne un son de fou…le mélange des deux donne un quelque chose d’énorme, et le micro du manche donne un son presque standard mais avec une précision diabolique…un son comme celui d’une Alembic ne se décrit pas, il se vit. Je ne parle même pas du sustain…

Les basses Alembic:

Voici la SC series I en blackwood, ou ébène du Sénégal Dalbergia melanoxylon
J’ai choisi ce bois pour son aspect, sa couleur et ses propriétés musicales (il est utilisé pour les guitares acoustiques et les petits instruments à vent comme les clarinettes. Il est de toute beauté, et, même si il est dur à travailler, cette basse est devenue un instrument unique car construite avec mes spécifications (body plus épais à cause du filet en érable plus large, manche plus large que les standards Alembic, master volume en plus, 3 laminations en ébène sur le manche). Ce bois, wood-database.com est très rare en taille suffisante pour le travailler sur un instrument à cordes.

Voici la SC series I en coco bolo achetée à Edwin en décembre 2012. Son électronique, même si elle conserve toutes les caractéristiques d’une series I, a été simplifiée: il n’y a plus un volume pour chaque micro, mais un master volume et un panpot qui distribue le son entre les deux micros. Le sélecteur de micro n’ayant plus de raison d’être a été remplacé par un switch on/off. Le bouton du bas sert à régler l’intensité des leds sur la touche.

Ci-dessous la SC series I en vermillon (padouk) et érable flammé. J’ai choisi le vermillon car il ne déçoit jamais en terme de sonorité et de vieillissement des couleurs, et l’érable flammé car j’en rêvais depuis un moment, il est splendide et sonne. C’est la basse que je préfère et avec laquelle je joue constamment, accordée en tenor (A,D,G,C)

Voici la MK series II en buckeyeburl (loupe de marronnier). Fabriquée en 2007, elle a longtemps été dans un magasin en Allemagne. C’est la plus belle Mark King que j’aie eu l’occasion de posséder et de voir et elle est de surcroit très légère pour une Alembic.

la series I Europa body custom 5 cordes, manche de 35″, de 1999 en loupe d’érable et trouvée d’occasion (état neuf !) sur le net; elle est très agréable à jouer malgré l’immensité de son manche.

la belle fretless Alembic Orion avec électronique signature achetée à F-C.Landstra,  le top est en spalted maple, juste un bois magnifique.

La Mark King Series I en maple, 34″, de 1997

La Mark King Anniversary en maple 5A, 32″, de 1998, préparée pour accueillir une électronique de series II, ce que je n’ai jamais fait vu le prix exorbitant. Cette basse a un magnifique érable, elle est légère, j’ai fait adapter la broche 5 pin permettant l’alimentation de la basse avec un réducteur de voltage.

Quelques images d’ensemble Alembic:

Les basses Mayones:

modèles Caledonius 5 buckeye burl et Patriot 5 custom buckeye burl. Après quelques mois d’excellente collaboration avec Artur Olkowicz, j’ai reçu cette magnifique basse Patriot 5 cordes, bois et options sur mesure. Un rapport qualité/prix inégalé, une préamplification active/passive Aguilar, un son très différent des Alembic mais comme je me sens bien avec ces instruments 😉

La caledonius 5 cordes en buckeye burl:

La Patriot 5 custom buckeye burl:

La custom PI 3 buckeyeburl top et back, apparue suite à ma commande de Patriot… les custom PI sont des instruments réalisés en collaboration avec le bassiste polonais  Vojtek Pilichowski.

Les basses Jaydee:

Une surprise de taille, la Jaydee series III, première basse sur laquelle jouait Mark King achetée chez Edwin Van Huik, qui m’a gentiment préparé cette basse qui avait par chance un connecteur 5 pin, afin qu’elle fonctionne sur l’Alembic DS5-R. C’est une superbe occasion, très facile à jouer, le son c’est celui de Mark King dans les années 80, très polyvalente, des basses rondes, des hyper aigües, de mediums prononcés.

 

Les photos des différents concerts et l’amplification:

préamplis, amplis: Korg Pitchblack Pro Racktuner , 2 input module ALEMBIC DS-5R (alimentation externe des series I)
2 PREAMPLIS ALEMBIC F1-X ,AMPLIFICATEURS STEREO CARVIN DCML 3800 6kg (!!) et 2 X 1200 Watts @ 4 ohms
effets: LEXICON MX200, BOSS ME 50B, RODENBERG 707B clean & boost, hauts-parleurs: 2 X AMPEG PRO NEO 410-HLF,
2 X AMPEG PRO NEO 115-HLF